Soutien aux inculpés du 11 Novembre : Le soutien aux inculpés continue !
[fr] [de] [en] [es] [it] [pt] [ru]
AGENDA
LES NOUVELLES DU COMITE
Le soutien aux inculpés continue !

samedi 14 février 2009 , par soutien11novembre

Afin de montrer l’absurdité de la procédure anti terroriste et le manque de charges qui pèsent sur les 9 inculpés de Tarnac ....la commission animation du Comité de soutien a proposé, sur le marché de Pamiers le 31 janvier une conférence de presse. Absurde car faux journalistes ? Absurde car faux terroristes mais ...vrais déguisements ? Mais véritable mise en scène ? Nous y avons dénoncé, une nouvelle foi, l’acharnement qui frappe Julien Coupat, encore maintenu en prison, et le manque de preuves dans le dossier des inculpés. Non, nous, nous n’étions ni absurdes ni ridicules !! Mais la situation politique, judiciaire et journalistique, elle, est absurde et ridicule.

La soirée que nous avons organisée le soir du même jour s’est déroulée dans une ambiance très conviviale. Y ont participé environ 300 personnes, de tous âges et venus des quatre coins de l’Ariège. Après le repas, un débat s’est déroulé, qui a permis à chacun d’apporter des informations ou de partager son sentiment sur le manque de libertés, de démocratie, de justice et sur l’aggravation et la multiplication des répressions. Ensuite, plusieurs groupes de musique se sont succédé : sur fond de rock, de chanson française, de musique africaine et balkanique, des échanges, des rencontres se sont faits, la parole s’est libérée, dans une volonté commune de se réapproprier le champ politique par la discussion et la rencontre des autres.

Nous rappelons que l’objectif immédiat du comité de soutien est d’obtenir la libération de Julien Coupat, toujours incarcéré, et la fin des poursuites judiciaires contre les neuf inculpés. Au-delà, nous dénonçons la criminalisation des luttes sociales et des résistances à cet ordre injuste imposé qui détruit la planète et nos choix de vie. Laisser s’éteindre l’affaire de Tarnac dans le silence reviendrait à entériner ces pratiques judiciaires et policières. Nous exigeons l’abrogation de ces lois antiterroristes.

Pour nous contacter, envoyez un mail à

collectifantirepression.ariege@ laposte.net