Soutien aux inculpés du 11 Novembre : Lettre ouverte au gouvernement
[fr] [de] [en] [es] [it] [pt] [ru]
Lettre ouverte au gouvernement

jeudi 1er janvier 2009 , par soutien11novembre

Monsieur le président de la République, madame la ministre de l’intérieur, madame la ministre de la justice,

Depuis le 11 novembre 2008, neuf jeunes gens sont inculpés “d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste” et ont été maintenus en détention provisoire plusieurs semaines. A ce jour, 2 d’entre eux sont toujours détenus. L’accusation est grave et totalement inexacte dans sa qualification. Que leur reproche-t-on ? D’avoir perturbé la circulation d’une centaine de TGV sur le réseau ferroviaire de la SNCF. Les enquêteurs laissent entendre qu’il y aurait des preuves matérielles. Ces fausses informations que les médias reprennent sont des procédés de manipulation d’opinion qui nous inquiètent. À défaut de preuve, la justice présente leurs opinions politiques, leurs lectures, leurs engagements et leur choix de vie en marge de la société de consommation comme suspects : cet agissement policier inconsidéré se rajoute à de nombreuses interventions de même nature, de plus en plus fréquentes, encouragées par des législations européennes et françaises de plus en plus répressives.

Nous, associations, collectifs et citoyens du bassin alésien dénonçons le manquement au principe de présomption d’innocence.

Contestation citoyenne n’est pas terrorisme : nous sommes choqués par cet amalgame outrancier entretenu par le gouvernement français et largement relayé par les médias. C’est une tentative de plus pour criminaliser toute attitude jugée non conforme.

Pour nous, la présomption d’innocence vaut aussi pour les neufs de Tarnac, nous nous associons à leurs parents, amis, ainsi qu’aux nombreuses personnes qui leur manifestent leur soutien, pour demander leur libération immédiate durant le temps de l’enquête. Nous demandons aussi que soit abandonnée toute qualification de terrorisme et qu’en cas d’innocentement qu’une reconnaissance officielle soit largement publiée dans les médias.

Nous serons attentifs au dénouement de cette histoire, que nous espérons rapide, et manifestons notre solidarité avec les inculpés par la création d’un comité de soutien sur le bassin alésien. Nous appelons tous les citoyens soucieux du respect de la justice et de la démocratie à nous rejoindre.

Collectif rhodanien sortir du nucléaire / Collectif Alésien de Résistance à la Délation / La Note bleue / Attac Alès Cévennes / Libre Pensée / Ligue des Droits de l’Homme / Confédération Paysanne / RESF Alès / Gardarem la terra / Collectif action contre le chômage / Cimade Alès / Sud Education Gard

Contact : soutien.9.tarnac(at)free.fr