Soutien aux inculpés du 11 Novembre : Le Monde
[fr] [de] [en] [es] [it] [pt] [ru]
Tarnac : la défense dénonce "un scandale d’Etat"

par soutien11novembre
publié sur le site le : jeudi 26 novembre 2009

Changement de ton, changement de stratégie, changement d’avocats. Un an après l’interpellation et la mise en examen de neuf personnes dans l’affaire des sabotages de voies SNCF, leurs conseils ont décidé à leur tour de se muer en accusateurs. Et de cogner fort. "On est au-delà du fiasco judiciaire, on est dans le scandale d’Etat", a lancé, mercredi 25 novembre, Me William Bourdon. Les neuf de Tarnac ont voulu et ont joué un rôle actif dans cette stratégie plus agressive. Les avocats se sont ainsi (...)

[lire la suite]

Les dépositions très contradictoires d’un agriculteur, ex-témoin sous X...

par soutien11novembre
publié sur le site le : jeudi 26 novembre 2009

En l’espace de deux mois, Jean-Hugues Bourgeois a été entendu à deux reprises par les policiers de la sous-direction de la lutte antiterroriste (SDAT), la première fois en tant que témoin sous X..., la seconde sous son identité. Et les deux versions n’ont rien à voir. Cet agriculteur de 30 ans, qui résidait alors dans le Puy-de-Dôme, à environ deux heures de route de Tarnac en Corrèze, se serait présenté spontanément à la gendarmerie de Riom. Son premier témoignage est recueilli le 14 novembre 2008 à 9 (...)

[lire la suite]

En Grèce, un groupe anarchisant dédie une attaque au "camarade Julien Coupat"

par Rédacteur
publié sur le site le : mercredi 4 mars 2009

LEMONDE.FR avec AFP http://www.lemonde.fr/europe/articl... Un groupe anarchisant grec a revendiqué l’attaque d’une rame de métro dans la nuit de lundi à mardi 3 mars, dans une station au nord d’Athènes. Dans un texte envoyé sur un site Internet, le groupe a dédié cette action à une syndicaliste bulgare récemment agressée et à Julien Coupat, un Français emprisonné.


[lire la suite]

"Nous sommes dans une logique d’extension du contrôle"

par Rédacteur première publication : 4 février 2009.
publié sur le site le : jeudi 5 février 2009

Laurent Bonelli, maître de conférences en science politique à l’université de Nanterre, est l’auteur de La France a peur. Une histoire sociale de l’insécurité (La Découverte, 2008) et codirecteur, avec Didier Bigo et Thomas Deltombe, d’Au nom du 11 septembre... Les démocraties à l’épreuve de l’antiterrorisme (La Découverte, 2008).


[lire la suite]

Tarnac ou l’antiterrorisme à grand spectacle

par Rédacteur première publication : 3 février 2009.
publié sur le site le : jeudi 5 février 2009

LE MONDE | 02.02.09 Plus de deux mois après l’opération à grand spectacle menée par la police dite "antiterroriste" sur le plateau de Millevaches, que reste-t-il du battage orchestré par les autorités gouvernementales ? On avait annoncé le démantèlement d’un dangereux réseau de terroristes de l’ultragauche, baptisés "anarcho-autonomes", dont les actes de sabotage mettaient en danger des milliers de vies. Des centaines de policiers avaient investi, à l’aube du 11 novembre, le paisible village de Tarnac (...)

[lire la suite]

Non à la banalisation des législations d’exception !

par Michel Terestchenko première publication : 6 janvier 2009.
publié sur le site le : mercredi 7 janvier 2009

Au cours d’un colloque qui se tint à Berlin à la fin des années 1990, le professeur de droit Günther Jakobs recommandait que nos sociétés démocratiques établissent une distinction entre le droit pénal des citoyens et le droit pénal de ceux qu’il appelle "les ennemis de l’ordre public" : "Celui qui veut être traité comme une personne, expliquait-il, doit de son côté donner une certaine garantie explicite qu’il va se comporter comme une personne. Si cette garantie fait défaut, ou même si elle est formellement (...)

[lire la suite]

L’anti-terrorisme menace-t-il nos libertés ?

par soutien11novembre première publication : 11 septembre 2008.
publié sur le site le : lundi 5 janvier 2009


Les neuf de Tarnac

par Caroline Monnot, Isabelle Mandraud
publié sur le site le : jeudi 1er janvier 2009

Quand Mathieu B., 27 ans, se souvient de son arrestation, il a cette image, à la fois drôle et amère, d’hommes encagoulés de la police antiterroriste cherchant "des explosifs dans les pots de confiture de (sa) mère". Etudiant il y a encore peu en mastère de sociologie à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), il fait partie des neuf jeunes arrêtés le 11 novembre et mis en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". Cinq d’entre eux - "le noyau (...)

[lire la suite]